Comment aborder l’Holocauste en classe ?

En 2004, les directrices et directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) ont instauré, dans les écoles suisses, une Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. La date retenue est le 27 janvier, en souvenir de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’Armée rouge en 1945. L’idée est de commémorer le génocide des Juifs, des Roms, des homosexuels et d’autres persécutés pour motifs politiques ou racistes, ainsi que les autres génocides du XXe siècle.

Traiter en classe des sujets tels que l’Holocauste, les crimes contre l’humanité (génocides, déplacements de population, apartheid, etc.) ou le racisme est loin d’être simple, mais il existe du matériel pédagogique et des concepts didactiques qui ont fait leurs preuves et sont d’une grande aide pour les enseignants.

  • Le serveur suisse de l’éducation educa.ch donne ainsi accès à une vaste documentation concernant le système éducatif suisse. Ce portail met en réseau, coordonne et référence de manière systématique les informations provenant des écoles, des centres de formation professionnelle, des hautes écoles pédagogiques et des services spécialisés. On peut y télécharger un dossier complet sur l’Holocauste intitulé Journée de la mémoire de l’Holocauste.
  • Le serveur de la formation en Suisse centrale, ZEBIS, propose lui aussi différents dossiers sur les génocides (en allemand) qui contiennent du matériel didactique ainsi que des liens vers des sites intéressants.
  • La Haute école pédagogique de Zurich (PHZH) se consacre à la recherche et au développement, et offre formations continues et conseils aux enseignants et aux autorités scolaires. Elle dispose d’un centre d’information doté d’une médiathèque et d’une bibliothèque (et aussi d’une bibliothèque des jeunes). La PHZH a également sa propre maison d’édition, qui publie, en version papier ou numérique, des documents destinés aux écoles et aux établissements de formation.
  • Le département de formation politique et de pédagogie de l’histoire de la Haute école du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW) met également en ligne des offres intéressantes. Les enseignants y trouveront du matériel didactique, et notamment une History Helpline (en allemand).
  • Le Centre pour la démocratie d’Aarau (Zentrum für Demokratie Aarau) se consacre à la recherche sur la démocratie et à l’enseignement. Son secteur Formation politique et pédagogie de l’histoire combine élaboration de matériel pédagogique et organisation de colloques et de cours de formation initiale et continue. Ce centre gère la plateforme Formation politique Suisse (Politische Bildung Schweiz) et publie depuis 2008 la revue annuelle Polis. À l’occasion de la Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, le 27 janvier, il organise régulièrement une conférence scientifique adaptée aux écoles.
  • La Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) propose des publications et des formations continues aux enseignants. Avec Likrat, son projet fondé sur le dialogue, la FSCI entend encourager les échanges entre les jeunes juifs et non-juifs. Depuis 2011, la FSCI et la plateforme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) organisent des voyages de formation à Auschwitz pour les enseignants de Suisse alémanique.
  • La fondation contre le racisme et l’antisémitisme (GRA) contre le racisme et l’antisémitisme propose depuis l’été 2016 un outil gratuit baptisé E-Learning Tool permettant aux élèves et aux enseignants d’aborder différents thèmes en lien avec les droits humains et la discrimination.
  • L’organisation non gouvernementale genevoise Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD) dispose de matériel pédagogique en français sur l’holocauste et l’antisémitisme. Elle organise par ailleurs chaque année des voyages de formation à Auschwitz pour les classes romandes.
  • La fondation éducation21 est le centre national de prestations et de compétences en matière d’éducation en vue d’un développement durable (EDD). Les droits humains et la prévention du racisme étant deux aspects importants de l’EDD, éducation21 propose, sur ces thèmes, des ressources pédagogiques qu’elle a évaluées. La fondation met également à disposition d’autres instruments pédagogiques tels des projets mis en œuvre avec succès, et donne accès à l’offre d’acteurs extrascolaires.
  • Le centre de recherche Documents Diplomatiques Suisses (dodis) édite des documents de référence concernant l’histoire des relations internationales de la Suisse. Sa banque de données contient notamment un e-dossier consacré au thème de « La Suisse, les réfugiés et la Shoah ».
  • La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (licra) propose aux établissements scolaires des ateliers en français de prévention, de sensibilisation et d’information sur les thèmes du racisme et de l’antisémitisme.
  • Dans le cadre de la présidence suisse de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA), de mars 2017 à mars 2018, la Haute école pédagogique du canton de Vaud (Lausanne) a organisé en janvier 2018, avec la Haute école pédagogique de Lucerne, des journées d’étude internationales « Enseignement et apprentissage de la Shoah : pratiques et expériences dans le monde scolaire ».
  • Le serveur suisse de documents pour l’éducation et la formation propose, dans sa banque de données, du matériel (pédagogique) sur le racisme et l’antisémitisme.
  • De 2004 à 2008, l’exposition « L’Histoire c’est moi » a été présentée dans toutes les régions linguistiques du pays, donnant la parole à 555 témoins suisses de la Seconde Guerre mondiale. 22 documentaires ont été produits à partir de ces témoignages ; ils peuvent être commandés en ligne.
  • L’association tessinoise Associazione ticinese degli insegnanti di storia (atis) met elle aussi du matériel didactique à la disposition des enseignants d’histoire sur son site Internet (en italien). Le fascisme et le nazisme font partie des thèmes proposés.

Quelques ressources en France voisine :

  • La Fondation pour la Mémoire de la Shoah apporte son aide aux professeurs souhaitant aborder le thème de l’Holocauste en classe en contribuant à leur formation et en soutenant des actions éducatives variées, adaptées à l’âge et au niveau des élèves. Elle participe également à l’organisation de voyages d’études sur les lieux de mémoire, en France et en Europe.
  • Le réseau de création et d’accompagnement pédagogiques (CANOPE) propose des ressources pédagogiques en ligne à l'intention des enseignants du secondaire et des degrés supérieurs. Il met notamment à disposition des outils permettant d’aborder la question du racisme et de l’antisémitisme dans les écoles.
  • En mars 2012, le Mémorial de la Shoah et le ministère de l’éducation nationale français ont ouvert un site destiné aux enseignants. Il propose des séquences adaptables pour les classes du degré primaire au lycée. La plateforme met à disposition des fiches historiques thématiques, des documents d’archive et de nombreux documents pédagogiques. Le site propose également des circuits de visite pour aborder la Shoah.
https://www.edi.admin.ch/content/edi/fr/home/fachstellen/slr/demandes-et-reponses/comment-traiter-le-theme-de-lholocauste-a-lecole--.html