Violence domestique : la protection des victimes reste assurée malgré la pandémie

Berne, 23.03.2020 - Quel que soit le canton, les personnes victimes de violence domestique peuvent s’adresser aux structures de soutien et obtenir de l’aide. Tant les services d’aide aux victimes que les foyers et maisons d’accueil offrent leurs prestations habituelles. La police est aussi prête à agir.

Les spécialistes estiment que la situation qui prévaut actuellement en raison de la propagation du coronavirus est susceptible d'entraîner une augmentation de la violence domestique. Cela s'explique par le contexte d'incertitude générale et les possibilités restreintes d'éviter les conflits à domicile.

Pour l'heure, les cantons ne constatent aucune dégradation de la situation. Les centres cantonaux spécialisés dans l'aide aux victimes sont opérationnels. Quant aux personnes qui ne se sentent pas en sécurité à la maison, elles continuent de bénéficier d'un hébergement, par exemple dans une maison d'accueil pour femmes.

S'agissant des poursuites pénales, la situation ne change pas non plus ; la protection des victimes reste la priorité de la police. Dans les cas de violence, celle-ci peut continuer à demander l'expulsion du domicile de l'auteur-e des violences et signaler une éventuelle mise en danger des enfants aux autorités compétentes. Il reste aussi possible d'ordonner une interdiction de contact et une interdiction de s'approcher. En outre, les autorités cantonales continuent de suivre les situations à haut risque. 

La Confédération a mis sur pied une task force des autorités et services responsables, placée sous la houlette du Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes. Il s'agit de pouvoir réévaluer régulièrement la situation en étroite collaboration avec les conférences cantonales compétentes (Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales, Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police et Conférence suisse contre la violence domestique) et d'examiner les mesures à prendre en cas d'augmentation de la violence domestique.


Aide en cas de violence domestique

Pour les victimes
En cas d'urgence

Police: www.police.ch, tél. 117
Aide médicale : Tél. 144


Conseils gratuits, confidentiels et anonymes

www.aide-aux-victimes.ch
https://www.violencequefaire.ch


Adresses des maisons d'accueil

https://www.aide-aux-victimes.ch/fr/ou-puis-je-trouver-de-laide/
https://frauenhaus-schweiz.ch/fr/page-daccueil


Pour les auteur-e-s

Conseils et programmes :
www.apscv.ch


Adresse pour l'envoi de questions

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
Schwarztorstrasse 51
3003 Berne


Auteur

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
https://www.ebg.admin.ch/ebg/fr/home.html

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

https://www.edi.admin.ch/content/edi/fr/home/documentation/communiques-de-presse.msg-id-78545.html