Newsletter BFEH 4/2019 : Informez-vous sur l’égalité pour les personnes handicapées

Journal

Thème prioritaire Autonomie 

 

Le point de vue de ... Sébastien Kessler

Dans le cadre du programme "Autonomie", nous vous présentons une série de points de vue de personnes concernées de près par le thème.

Sébastien Kessler est membre du comité Inclusion Handicap, associé au bureau d’étude www.id-Geo.ch et Conseiller Communal à Lausanne
 

 
Le point de vue de ... Sébastien Kessler

Thème prioritaire accessibilté numérique

Comment améliorer la communication numérique pour tous?

Lors du Forum communication numérique, qui s’est tenu le 22 août 2019, les différents intervenants ont souligné l’importance de l’accessibilité des prestations en ligne. Nick Forrester, du service gouvernemental britannique chargé de la transition numérique (Government Digital Service), a présenté la façon dont la Grande-Bretagne améliore son offre numérique en continu en ciblant les besoins des usagers dès la phase de conception des prestations (user-centred design). Sabina Sieghart, du Gestaltungsinstitut de Munich, a pour sa part montré comment mettre en page des documents en langue facile à lire afin de les rendre accessibles à un maximum de personnes. 

Retrouvez toutes les présentations du forum sous:

https://www.ch.ch/fr/forumcommunicationnumerique/ 

Une technologie d’assistance innovante pour aider les personnes handicapées au quotidien

Le CYBATHLON Experience permet d’expérimenter différentes technologies d’assistance innovantes qui peuvent aider les personnes handicapées dans leur quotidien. L’une des dernières éditions a eu lieu le 27 août à la gare de Zurich.

Les huit équipes en lice à Zurich étaient composées de personnes avec et sans handicap; les premières, équipées de systèmes d’assistance innovants, se sont mesurées à leurs adversaires en accomplissant des tâches du quotidien. Le public a quant à lui pu s’essayer à un concours d’adresse à effectuer avec une prothèse de bras, à un parcours d’obstacles avec une prothèse de jambe ainsi qu’à des courses avec un exosquelette robotisé ou en fauteuil roulant motorisé.

Les 2 et 3 mai 2020, c’est la SWISS Arena à Kloten qui accueillera le prochain CYBATHLON.

Le BFEH soutient cette manifestation en tant que sponsor et membre du comité d’organisation.  

Une seule norme d’accessibilité numérique en Suisse

L’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC) a chargé le BFEH de fusionner la norme suisse d’accessibilité numérique eCH0059 et les directives de la Confédération en la matière (P028) afin d’avoir une seule norme suisse d’accessibilité (eCH). Celle-ci doit couvrir les progrès technologiques récents et garantir aux personnes avec handicap un meilleur accès aux services en ligne.

La norme suisse d’accessibilité numérique donne à l’administration et aux autres fournisseurs d’informations et de prestations en libre accès la possibilité de concevoir une offre en ligne accessible selon des critères uniformes, conformément à leurs obligations légales. La norme se fonde sur des directives internationales reconnues, les Web Content Accessibility Guidelines (WCAG 2.0) du World Wide Web Consortium (W3C), qui doivent garantir un accès universel aux services proposés sur Internet, y compris pour les personnes avec handicap.


Aides financières

Quels sont les projets que nous soutenons? Retrouvez ici une brève description des projets en cours qui bénéficient du soutien financier du BFEH.

Dans cette édition:

  • Au Provisorium46, un bar-restaurant au centre de Berne, les jeunes avec et sans handicap travaillent main dans la main
  • Sous la devise « jouer, partager, réussir et apprendre ensemble », le projet Sportin propose des offres sportives communes pour les classes ordinaires et spécialisées
  • PluSport : des salles de grimpe ouvertes à tous
  • Hôpitaux: comment assurer l’accessibilité d’un service de santé à tous
  • SELODY: Étude sur l’influence des déficiences visuelles et de la surdicécité sur la vie et le maintien des couples
 

Actualité en Suisse

Rencontre autour de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, le 12 septembre 2019 à Berne: Procédure de présentation du rapport et mise en œuvre nationale de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées: quelles attentes réciproques entre pouvoirs publics et organisations de personnes handicapées?

«Nous voulons être informés. Nous voulons pouvoir discuter sur un pied d’égalité.»

Telle est l’attente claire et nette de la société civile envers les autorités dans la procédure de présentation du rapport de la Suisse au Comité des droits des personnes handicapées. Une revendication qui a occupé le devant de la scène lors de la rencontre du 12 septembre dernier. Mais de quoi s’agit-il au juste?

La Suisse a ratifié la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) en 2014. Depuis, le Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées (BFEH) s’attache à la mettre en œuvre au niveau de la Confédération, des cantons et des communes. Il informe l’opinion publique ainsi que les instances internationales dans le cadre de la procédure de présentation du rapport, notamment sur l’avancement de la mise en œuvre, les lacunes constatées et les mesures prévues. La Suisse a soumis son rapport initial à l’ONU en 2016, dont l’élaboration a été coordonnée par le BFEH en collaboration avec les différentes autorités fédérales, cantonales et communales ainsi que la société civile. Le 12 septembre 2019, cette procédure a fait l’objet d’une rencontre entre le BFEH, la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), Inclusion Handicap et d’autres représentants des autorités et de la société civile, qui a principalement porté sur les attentes réciproques et les exigences de chacun.

La rencontre des autorités avec la société civile a été jugée très importante par les participants. De leur côté, les autorités ont aussi des attentes claires envers la société civile, qui ont été exprimées lors de la rencontre: «Il est important que les ONG argumentent de manière factuelle et soient représentatives de toute la société.» Tant les autorités que la société civile doivent avoir la cohésion globale en ligne de mire. Une voie que le BFEH entend bien emprunter en poursuivant la collaboration et le dialogue mutuel. 

ch.ch/elections2019 : informations accessibles à propos des élections du 20 octobre 2019

Les site ch.ch/elections2019 explique les modalités de vote étape par étape, de façon simple et didactique. Toutes ces informations sont complétées par une large offre multimédia : des vidéos explicatives qui sont également en langue des signes. Un quiz permet aussi de tester toutes ses connaissances sur les élections, un FAQ répond aux questions les plus fréquemment posées. Pour la première fois, une partie du contenu et enfin les résultats sont disponibles en « langue facile à lire ». Ici aussi, les questions pratiques sont au centre des préoccupations : où peut-on élire? Comment élire de manière juste?


Du côté des projets

Comment nos aides financières ont-elles contribué concrètement à l’égalité des personnes handicapées? Les organisations vous présentent ici régulièrement les résultats de leurs projets achevés et qui ont bénéficié du soutien financier du BFEH.   

Lorena Müller

Formation de formateur en langue des signes (FLS)

 

Les formateurs en langue des signes (FLS) contribuent de manière capitale à l’intégration et à la participation des personnes sourdes et malentendantes à la vie de notre pays. Le bilinguisme (langue des signes et langage parlé) permet en effet d’intégrer idéalement ces personnes dans la société. Grâce aux formateurs en langue des signes, les enfants malentendants peuvent devenir bilingues et l’enseignement scolaire peut être dispensé dans les deux langues.

Témoignage de Lorena Müller, diplômée FLS

Formation de formateur en langue des signes (FLS)

Contact spécialisé
Dernière modification 22.02.2018

Début de la page

https://www.edi.admin.ch/content/edi/fr/home/fachstellen/aktuell/newsletter/newsletter-septembre-2019.html