Newsletter BFEH 1/2019 : L'égalité comme mandat


Politique du handicap

Nouveau groupe de travail interdépartemental Politique en faveur des personnes handicapées

« Le Conseil fédéral a approuvé le Rapport sur le développement de la politique en faveur des personnes handicapées en avril 2018. Les mesures prescrites visent à mettre en place une politique proactive, globale et cohérente en matière d’égalité pour les personnes handicapées. Dans cette optique, une place centrale est accordée à l’amélioration de la coordination et de la collaboration interdisciplinaire.

Afin de renforcer cette coordination au niveau de la Confédération, le Conseil fédéral a décidé de créer un groupe de travail interdépartemental Politique en faveur des personnes handicapées. Celui-ci, auquel participent l’ensemble des départements, la Chancellerie fédérale et les offices spécialement concernés par la politique en faveur des personnes handicapées, démarre ses activités début 2019 sous la direction du BFEH. Son rôle consiste à assurer le partage d’expériences et la diffusion des informations et à accompagner la mise en œuvre des stratégies et des mesures adoptées par le Conseil fédéral pour promouvoir les droits des personnes avec handicap. »

Urs Germann

Programme Autonomie - Le point de vue de...Urs Germann

Dans le cadre du programme "Autonomie", nous vous présentons une série de points de vue de personnes concernées de près par le thème.

Urs Germann, responsable du Bureau de l'égalité pour les personnes handicapées de la Ville de Berne, en est le premier auteur.


Thème prioritaire « Égalité et travail »

Intégration professionnelle: dépasser l’approche traditionnelle pour miser sur un environnement de travail inclusif

Dans notre dernière newsletter, nous vous présentions le réseau Compasso. Via son portail, Compasso offre aux PME une aide concrète pour intégrer les personnes handicapées sur le marché du travail. Les nombreux exemples pratiques présentés sur son site Internet témoignent des potentialités de l’approche.

 
Exemples pratiques Compasso

Soutenir l’intégration professionnelle est un pas important en faveur de l’égalité des personnes handicapées sur le marché du travail. Cette approche se limite toutefois à un soutien au cas par cas. Pour réaliser des avancées plus globales, il faut promouvoir l’inclusion, au niveau tant du marché de l’emploi en général que de l’environnement de travail en particulier. Mais concrètement, qu’est-ce qu’un «environnement de travail inclusif»? Pour faire simple, il s’agit d’un environnement qui offre les mêmes opportunités d’embauche et les mêmes possibilités de carrière aux personnes avec et sans handicap. Pour mettre en place un tel cadre de travail, les entreprises peuvent agir à six niveaux:

  1. Direction de l’entreprise: avant toute chose, il faut pouvoir compter sur l’engagement résolu de la direction. Celle-ci joue un rôle de modèle. Elle doit miser sur la sensibilisation et la promotion de la diversité.
  2. Poste de travail: le poste de travail doit être accessible. Il faut éliminer les obstacles de nature architecturale ou sensorielle et garantir l’accessibilité des outils de travail électroniques. En ce sens, il est important non seulement de veiller à l’accessibilité des bâtiments et des installations, mais aussi de tenir compte de l’éclairage, de la signalétique et de l’informatique.
  3. Gestion du personnel: les personnes handicapées ne doivent être discriminées ni à l’embauche ni dans les procédures ou les tâches professionnelles. Il faut mettre l’accent sur leurs compétences, pas sur leur handicap. Anonymisation du recrutement, horaires de travail flexibles et travail à domicile sont autant de mesures intéressantes à mettre en place, tout comme le fait de prévoir dans plusieurs services des postes pour les profils professionnels de base, en leur réservant des tâches accessibles.
  4. Style de direction des cadres: la motivation personnelle des cadres est un élément essentiel. Pour pouvoir promouvoir la diversité, ceux-ci doivent connaître le potentiel qu’elle recèle et savoir la gérer. C’est la base pour permettre une meilleure compréhension générale de la problématique et développer une attitude positive.
  5. Culture au sein de l’équipe: les collègues sont un paramètre essentiel. Ce sont eux qui véhiculent la culture d’entreprise et qui travaillent au quotidien avec les personnes handicapées. Ils peuvent par exemple trouver ensemble des solutions pour aider une collègue aveugle.
  6. Gestion des connaissances: c’est en profitant de l’expérience des autres qu’on apprend le plus. Dans cette optique, l’entreprise peut participer à des réseaux.

Concernant l’environnement de travail inclusif, Compasso souhaite étendre son offre et proposer des exemples et des instruments pratiques à l’intention des PME.


Nouvelles de l’administration fédérale

E-Accessibility Newsletterformat

Notre site Internet s’enrichit de nouvelles vidéos en langue des signes et d’un nouveau texte en langue facile à lire

Nous poursuivons notre engagement et continuons à proposer des informations accessibles à tous, notamment en langue facile à lire et en langue des signes. Depuis notre dernière newsletter, vous trouverez sur notre site web de nouvelles vidéos en langue des signes et un nouveau texte en langue facile à lire.

Voyez plutôt par vous-même ! 

Modernisation de près de 580 gares en Suisse

En collaboration avec les chemins de fer et l’organisation faîtière des personnes handicapées, l’Office fédéral des transports (OFT) a défini et concrétisé la procédure de mise en œuvre de la loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand) dans les gares et aux arrêts ferroviaires. D’ici fin 2023, près de 580 gares seront modernisées et rendues plus accessibles grâce à des nivellements


Aides financières

Études préliminaires

Les organisations qui ont des idées novatrices pour promouvoir l’égalité des personnes handicapées ne disposent pas toutes des compétences et des ressources nécessaires pour planifier des projets. Pour leur donner malgré tout une chance de concrétiser leurs idées, le BFEH peut soutenir les petites organisations d’entraide œuvrant au niveau national ou au niveau d’une région linguistique dans la réalisation d’une étude préliminaire en vue de l’élaboration d’un projet.

Rapport 2018 sur les aides financières 

Les personnes en situation de handicap devraient être intégrées dans tous les domaines de la vie courante sans se heurter à des obstacles qui pourraient être évités. Afin d’atteindre cet objectif, la Confédération soutient financièrement les projets renforçant l’égalité entre les personnes avec et sans handicap. Deux millions de francs sont à disposition à cet effet chaque année. Mais comment cet argent est-il distribué en réalité ? L’article qui suit donne un aperçu des requêtes reçues et des projets soutenus en 2018.

 
Rapport aides finacières 2018

Nouvelles du BFEH

Giulia Brogini

Une nouvelle responsable pour le service dédié à la politique de la Confédération et des cantons en faveur des personnes handicapées

Giulia Brogini a pris la direction du nouveau service du BFEH dédié à la politique de la Confédération et des cantons en faveur des personnes handicapées. Historienne de formation, Giulia Brogini a étudié à Berne avant de travailler pour différents départements comme le DFJP, le DDPS et le DFI. Jusque là, elle était responsable du secrétariat de la Commission fédérale contre le racisme au SG-DFI. Elle a pris ses fonctions au BFEH le 1er janvier 2019 et se consacrera en premier lieu au programme prioritaire pluriannuel « Autonomie » dans le cadre défini par le Dialogue national sur la politique sociale suisse (DNPS).

Logo Twitter

BFEH sur Twitter

L’actualité sur l’égalité des personnes handicapées vous intéresse, vous agace ou au contraire vous réjouit ? Alors suivez-nous sous @EBGB_BFEH_UFPD pour vous informer et partagez vos impressions ! A vos tweets !


Du côté des projets

Participants l'atelier

Droits et participation

Souhaitant contribuer à la mise en application de la Convention, ASA-Handicap mental s’est donné pour objectif de récolter la parole des personnes avec une déficience intellectuelle, lesquelles ne sont pas – ou peu – conviées à s’exprimer, et, donc à participer à la réflexion concernant les affaires qui les concernent, notamment à se prononcer sur les mesures existantes et celles qui amélioreraient leur qualité de vie.

Contact spécialisé
Dernière modification 22.02.2018

Début de la page

https://www.edi.admin.ch/content/edi/fr/home/fachstellen/bfeh/das-ebgb/neswletter/newsletter-februar-2019.html