Genre

Personne ne devrait être discriminé en raison de son sexe ou d'un handicap. Pour les femmes handicapées, le défi est double et il reste bien du chemin à parcourir.

Quand on entend le mot « égalité », on pense souvent d'abord à l'égalité entre les femmes et les hommes. Si on entend moins parler de l'égalité des personnes en situation de handicap, elle n'est pas pour autant moins importante. Deux égalités séparées qui se rapprochent beaucoup plus que dans la seule demande d'égalité de genre. En fait, la manière dont le handicap influence le parcours personnel d'une personne handicapée dépend aussi de son sexe. Ce n'est pourtant pas ainsi que les choses sont généralement perçues. S'agissant des handicapés, tout semble toujours tout à fait différent. Tellement différent qu'on en oublie qu'ils veulent d'abords être perçus comme des hommes et des femmes.

Le handicap est un filtre puissant. Ainsi, les personnes concernées constatent régulièrement que leur handicap prend le pas sur toutes les autres particularités qui font un individu. Notamment son sexe.

Et quand, une fois n'est pas coutume, tel n'est pas le cas et qu'elles sont aussi perçues comme des hommes et des femmes, les voilà alors confrontées aux clichés sur la répartition des rôles entre les sexes. D'où l'importance de tenir compte du handicap en tant que facteur connexe dans l'élaboration des mesures de promotion de l'égalité entre les sexes.

Les deux bureaux de l'égalité de la Confédération, le BFEG et le BFEH, ont donc à cœur de mettre en lumière les points de convergence entre les deux problématiques.

https://www.edi.admin.ch/content/edi/fr/home/fachstellen/bfeh/themes-de-l-egalite/gender.html